Avertir le modérateur

7 mai 2007

  • Pin it!

    Amnesty: après les élections...

    Imprimer

     

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 mai 2007

     

     

    Nicolas Sarkozy et les droits humains :

    des questions précises restées sans réponse

     

    Dans le discours qu'il a prononcé le 6 mai au soir, juste après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle en France, le futur président de la République, Nicolas Sarkozy, a déclaré que tous ceux qui croient aux valeurs de liberté, de démocratie et d'humanisme et qui sont persécutés par les tyrannies et les dictatures peuvent compter sur la France qui sera à leurs côtés.

     Il a notamment fait part de sa volonté de défendre et de protéger les femmes martyrisées à travers le monde.

    Amnesty International France (AIF), qui a regretté la trop faible place accordée dans cette campagne électorale aux droits humains, se réjouit de ces propos très forts mais déplore que le nouvel élu n'ait pas précisé et développé ses convictions dans ce domaine à travers des engagements écrits malgré nos nombreuses sollicitations en ce sens depuis le début mars.

    A cette date en effet, AIF s'était adressée à l'ensemble des candidats à l'élection présidentielle au sujet des droits humains. Malgré de très nombreuses relances, malgré la promesse de nous répondre de l'un de ses conseillers, Michel Barnier, rencontré à la veille du premier tour,

    aucun écrit ne nous est parvenu.

     

    Nos démarches vont néanmoins se poursuivre  à l'occasion des élections législatives et au-delà. Nous ne manquerons pas d'interpeller à nouveau le futur président pour faire en sorte que les droits humains aient une place beaucoup plus importante dans l'agenda politique français et international au cours des prochains mois et des prochaines années.

     

    Rappel

    Le 1er mars, AIF avait adressé aux candidats déclarés son Manifeste pour les droits humains  et les réponses reçues ont été rendues publiques le 15 avril sur notre site

     http://www.amnesty.fr.

    Des contacts avaient été pris par l'équipe de campagne du candidat Nicolas Sarkozy dès le 27 mars.

    Un rendez-vous a été organisé avec Michel Barnier le 19 avril et l'ancien ministre a tenu à commenter notre manifeste point par point ; peu d'engagements concrets ont été pris néanmoins si ce n'est de rehausser l'exigence en matière de droits humains pour l'ensemble de la diplomatie française.

    NB:

    Une réponse écrite nous avait été promise « entre les deux tours » mais elle n'est jamais arrivée malgré plusieurs relances de notre part.

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu