Avertir le modérateur

amende

  • Pin it!

    La loi sur internet en questions ...

    Imprimer

    A tous les internautes, forcément concernés par cette loi,

    ***

    ainsi qu'à

    tous les Membres et Amis du Cercle de la Cathédrale *

    SP_A0925.jpg

     

    Après la soirée du 15 avril, au cours de laquelle nous avons examiné le projet de loi

     ‘’ Création et Internet ‘’, les évènements se sont précipités.

     Le Parlement européen s’est, une nouvelle fois, prononcé, le 6 mai, par 407 voix contre 57, pour que toute sanction soit portée par une autorité judiciaire et non administrative.

     

    Je vous propose de prendre connaissance, dans un document transmis à nos Représentants, des problèmes que posent :

     

    - la surprenante décision américaine,

    - la détection de l’adresse physique de l’internaute,  

    - la qualité de l’offre légale.

     

     

    Mesdames et Messieurs les Députés,

     

     

     

    Adeptes de la sanction pendant 18 mois, les Etats-Unis viennent d’adopter le principe de la licence globale

     

     

    EMI, Warner et Sony viennent d’adopter le principe de la licence globale pour le téléchargement ( projet Choruss piloté par Jim Griffith ). Universal devrait suivre. Depuis 18 mois, 45 000 condamnations - par voie judiciaire - n’avaient pas modifié le comportement des internautes et les ventes numériques ne comblaient pas la chute du marché du disque. Face à ce constat, Warner Music Group a proposé la mise en place d’un forfait de 5 € par mois permettant de télécharger sans risque de représailles judiciaires et sans DRM.

     

     

     

     

    Du fait de 2 failles structurelles, la détection de l’adresse physique à partir de l’adresse IP n’est pas fiable

     

     

    Dans le cadre d’un filtrage de masse sur 17 millions de connexions aucun rapprochement fiable n’est possible entre une adresse IP soupçonnée de piratage et l’adresse physique ….de l’ordinateur incriminé  …et encore moins de celui qui s’en est servi !!!

     

    1 - Le cas de la Suède

     

    Seul pays à avoir mis en place, depuis le 1er avril 2009, un système de filtrage sur échantillons, sur un réseau 5 x plus petit que le nôtre, la Suède se heurte aujourd’hui à ses FAI ( Fournisseurs d’accès ) qui effacent les adresses IP après 48 H ( Télé 2 ) ou refusent tout simplement de les fournir ( Bahnhof )

     

    2 - Forte marge d’erreur :

     

    Si les FAI suédois évoquent la volonté de respecter l'intégrité de leurs clients, la raison de fond est ailleurs :

     

    Internet est structurellement bâti sur 2 failles et une faiblesse qui aboutissent, dans le cas d’un filtrage de masse, à l’impossibilité d’un rapprochement fiable entre adresse IP et adresse physique. La marge d’erreur est grande !

     

    Sur 100 adresses physiques livrées par les FAI à l’Hadopi,  40 présentent des risques d’erreur !!!

     

    Et pourquoi pareille imprécision ?

     

    3 - Les failles structurelles d’internet :

     

    * La première faille au niveau du ‘’Domain Name System‘’ réside dans le mécanisme qui opère la correspondance entre le nom d’un site et son adresse IP. Internet sait  identifier mais ne sait pas authentifier.

     

    A une légitime requête peut être accordée une fausse adresse …d’où erreur d’acheminement ( et récupération possible des données par un site ‘’clone’’ !!! )

     

    Les patchs de sécurité proposés sont aujourd’hui tous contournables - même le protocole crypté SSL garant de la sécurité de l’envoi des numéros de cartes bancaires  …d’où l’absolue nécessité de passer par des numéros uniques

     

    * La seconde faille au niveau du ‘’ Border Gateway Protocole’’ réside dans le fait qu’il n’existe pas de contrôle de véracité des données transportées ni de moyen d’authentifier le destinataire de ces données.

     

    A l’image du DNS, le BGP identifie, mais n’authentifie pas !

     

    Voilà tout simplement pourquoi les FAI suédois ne peuvent livrer, de façon fiable, les adresses physiques des internautes censés avoir téléchargé.

     

    Et à ce stade nous nous plaçons dans la meilleure configuration, celle où aucune malveillance extérieure ne vient frapper le réseau ( usurpation, dissimulation, adresses contaminées, etc…)

     

    4 - Sécurisation d’une adresse IP

     

    …Comble du non-sens, HADOPI va demander à l’internaute de sécuriser sa propre adresse ! …mais comment  ?  …L’authentification, à partir d’un mouchard intégré à  chaque PC, est aussi indiscrète vis-à-vis des données personnelles ( possible filtrage des e-mails ), qu’imparfaite dans sa couverture ( 2/3 des PC ) et dans son efficacité ( contournement possible ).  En tout état de cause, il est vraiment délicat de mettre à disposition des sociétés privées en charge du filtrage, pareil mouchard sur chaque PC !!!

     

    5 - Acheminement incertain pour les Mails d’alerte :

     

    Quant aux 2 mails d’alerte, il est possible qu’ils arrivent en grand nombre ( fausses lettres d’avertissement émises par des sites étrangers ), qu’ils se retrouvent dans ‘’indésirables’’ ou ‘’rejetés’’, qu’ils soient détournés par usurpation ou plus simplement par les enfants pour éviter que les parents n’en soient informés, etc…

     

    6 - Protection de l’internaute :

     

    Dans ce contexte, l’amendement 138/46, adopté à la quasi unanimité par le Parlement Européen, protège l’internaute en lui offrant ‘’présomption d'innocence’’, ‘’appel de la décision’’  et  ‘’conditions d'un procès équitable’’. Mieux vaut adopter le système américain.  

     

    7 - Un joli gâchis en perspective :

     

    Compte tenu des contraintes techniques inhérentes à l’automatisation des processus,  cette énorme usine à gaz coûtera aux contribuables entre 70 et 150 millions d’euros et ne pourra démarrer qu’en 2011 …date à laquelle sera lancé IPv6 ….qui, avec ses 340 puissance 36 adresses, rendra caduque tout le système !

     

    …et ce n’est pas tout, un filtrage de masse produisant 10 000 lettres d’avertissement et 1 000 suspensions /jour aura des effets négatifs sur la bande passante, la dématérialisation et l’économie numérique ( altération des débits entre serveurs ).

     

    8 - Une spirale négative

     

    ...enfin ce filtrage va susciter des mesures de contournement ludiques et généralisées qui utiliseront les failles 1et 2  ( dissimulation avec de fausses adresses générées automatiquement, empoisonnement DNS, systèmes d’usurpation, utilitaires permettant de garder l’anonymat, protocole d’encapsulation VPN, tunnels cryptés, développement  de réseaux alternatifs échappant à tout contrôle …). Plus sévère sera l’Hadopi et plus créatifs seront les internautes …au grand dam des enquêteurs qui ciblent les ‘’cyber criminels’’ !!!

     

     

    L’offre légale est basée sur le plus mauvais des formats destructeurs, le MP3 *

     

     

    Vieux de 15 ans, trichant à partir de 17 Khz, moins bon qu’OGG ou MPC,  le format MP3 restitue un peu plus du tiers des harmoniques de l’œuvre originale. Il n’existe quasiment aucune offre sur des formats non destructeur à 44 Khz type CD ( formats  WAV, FLAC ou APE ). Avec la qualité d’une web radio, comment l’offre légale payante  peut-elle être attractive ?

     

    Mesdames et Messieurs les Députés, vous allez sanctionner, chaque jour, pléthore d’internautes qui n’ont jamais téléchargé, micro entreprises, chercheurs d’emploi,  travailleurs à domicile, pour qui internet est devenu incontournable !

     

    Surtout  ne mettez pas en place une juste punition avec un outil d’une pareille imprécision ( voir DNS et BGP ) 

     

    En vous remerciant d’avoir pris connaissance de ce document, veillez agréer, Mesdames et Messieurs les Députés, l’expression de mes salutations distinguées,

     

    Henri MATHIAN

    Président du Cercle de la Cathédrale

     

    Strasbourg

     

    ---------------------

     

     

     

     

    *  MP3 - Explications techniques :

     

    Il existe plusieurs qualités sonores :

     

    44 kHz une qualité CD,  22 KHz désignent une qualité radio et 11 kHz une qualité téléphone. Le produit codé sur 8 ou 16 bits peut être enregistré en mono ou en stéréo.

     

    Formats non destructeurs pour une boucle musicale de 10 secondes :

     

    WAV,   Couverture Fréquences ( CF ) : 44 Khz  Poids : 1 843 Ko   Taux de compression : 1 / 1

    FLAC,  CF : 44 Khz  Poids : 1 007 Ko   Taux : 1 / 1,83

    APE,     CF : 44 Khz     Poids : 870 Ko   Taux : 1 / 2,11

     

    Formats destructeurs en 256 Kbits/s pour la même boucle musicale :

     

    MP3  (mpeg1) : CF : Triche à partir de 17 Khz, rien au dessus de 20 Khz, Poids : 337 Ko, Taux : 1 / 5,46

    OGG :  CF : Petite perte à partir de 20 Khz, Poids : 274 Ko, Taux : 1 / 6,72

    MPC :  CF : Petite perte à partir de 20 Khz, Poids : 332 Ko, Taux : 1 / 5,55

     

    Parmi les 3 formats destructeurs, il y a égalité entre l'OGG et le MPC, le MPC étant légèrement meilleur mais plus lourd. Le MP3 est largement dépassé.

     

    L'offre légale payante, qui devrait être proposée dans un format non destructeur, n’est quasiment disponible qu’au format MP3 !!!

     

    Les web radio émettent, pour la plupart, en 128 Kbits/s ( certaines en 192 ) et sont limitées à 22 Khz

     

    La qualité sonore d’une web radio est sensiblement la même que celle d’un fichier au format MP3.

    Alors qu’elle devrait se différencier tant par la qualité que par le prix, l’offre légale, telle qu’elle est proposée actuellement, pose un réel problème de crédibilité.

     

    ----------------------

     

    * Le Cercle de la Cathédrale est une association dont l’objet est d’affirmer le positionnement européen de Strasbourg et de contribuer au débat public dans les domaines économique, social et politique à Strasbourg, au sein de la Communauté Urbaine et de l’Euro District.

     

    Note : Si vous souhaitez ne plus recevoir d’informations de la part du Cercle de la Cathédrale, alors je vous invite à retourner un e-mail dans ce sens à l’adresse suivante : h.mathian@wanadoo.fr 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu