Avertir le modérateur

association sud

  • Pin it!

    Débat à l'Assemblée, le 2 novembre 2010, sur l'Aide Publique au Développement...

    Imprimer

    Développement de l'article sur:

     www.presssagrun.com  ...

    ***

    Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement

    La coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale

    14 passage Dubail

    · 75010 Paris

    - Tél. 01 44 72 93 72

    www.coordinationsud.org

    Communiqué de presse

    Aide publique en développement :

    1 milliard d’euros de manque à aider en 2011

    Paris, le vendredi 29 octobre 2010

     

    – Mardi 2 novembre, les parlementaires débattent

    à l’Assemblée nationale sur l’aide publique au développement (APD) dans le projet de

    loi de finances (PLF) 2011. Coordination SUD dénonce la diminution des dons dans les

    secteurs vitaux comme l’eau et l’assainissement et des signes d’instrumentalisation

    de l’aide française à des fins militaires. Même avec les 400 millions d’euros pour

    Mayotte, indûment comptabilisés dans APD, il manque un milliard d’euros par rapport

    aux engagements pris par la France auprès de ses partenaires internationaux.

    Nicolas Sarkozy l’avait annoncé aux ONG en octobre, le PLF le confirme : l’aide publique au

    développement (APD) est gelée pour 2011. Son montant restera le même qu’en 2010. Elle

    devrait représenter 0,47% du revenu national brut (RNB) au lieu des 0,51% nécessaires pour

    atteindre l’engagement de 0,7% du RNB en 2015.

     

    « Cela représente un

    « manque à aider »

    d’un milliard d’euros »

    signale Jean-Louis Vielajus, président de Coordination SUD.

     

    • Trois sujets inquiètent particulièrement les ONG pour 2011 :

     

    Des annonces présidentielles qui posent la question de l’aide sur certains secteurs-clés

    Le Président de la République a multiplié les engagements sectoriels cette année : 420 millions

    d’euros par an pour le changement climatique (dont on ne retrouve que 340 millions dans le

    PLF), 130 millions d’euros pour la santé

     

    1

    . Alors que ces moyens devaient être supplémentaires,

    le montant global de l’APD restera le même qu’en 2010.

     

    « Il est impératif que ces engagements

    soient réellement supplémentaires, sinon qu’en sera-t-il des secteurs clés pour le

    développement tels que la lutte contre la faim dans le monde, l’éducation, etc. ? »

    s’alarme

    Jean-Louis Vielajus.

      

    On a vu les dons sur l’eau et l’assainissement, indispensables pour

    répondre aux besoins des populations les plus démunies en milieu rural, passer de 70 à 15

    millions entre 2008 et 2009, au profit d’un usage massif des prêts finançant de gros

    investissements dans les centres urbains"

     

    Mayotte, nouveau DOM en 2011, inclus dans la coopération au développement !

    Mayotte, jusqu’ici territoire d’outre mer (TOM) devient en 2011 un département d’outre mer

    (DOM). 400 millions d’euros destinés à ce département sont pourtant comptabilisés dans l’aide

    au développement en 2011 ! Une situation dénoncée de longue date par Coordination SUD et

    des parlementaires, qu’il convient de condamner d’autant plus fortement aujourd’hui.

     

    Une aide instrumentalisée à des fins militaires

    Sur les 40 millions d’euros fléchés sur l’Afghanistan en 2010, 38,5 millions financent la

    participation militaire au

     

     

    Provincial Reconstruction Team

    (PRT) dans quatre districts et

    provinces en situation de conflit comme Sarobi et Kapissa, alors que d’autres provinces, où les

    besoins humanitaires sont plus criants, restent sans aide. «

     

     

    Cela sème confusion et amalgame

    entre forces militaires et humanitaires, et expose les humanitaires à davantage d’insécurité,

    tout en restreignant encore leur accès aux populations

     

     

    » s’inquiète Sandrine Chopin, chef de file

    de la commission Humanitaire de Coordination SUD et représentante de la direction de

    Handicap international à Paris.

    *************************

    www.coordinationsud.org/L-APD-dans-le-PLF-2011

      

    100 millions d’euros par an ont été annoncés pour la santé maternelle et infantile (engagement au G8 de

    Muskoka en juin 2010) et 60 millions d’euros par an pour le fonds mondial de lutte contre le Sida, le

    paludisme et la tuberculose (engagement au Sommet des OMD de New York en septembre 2010).

     

    Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement

    La coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale

    14 passage Dubail ·

     75010 Paris

     - Tél. 01 44 72 93 72 ·

     

     

    www.coordinationsud.org

    Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement

    est la coordination nationale des ONG

    françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui plus de 130 ONG, dont

    une centaine via six collectifs :

    • CLONG-Volontariat,
    • CNAJEP,
    • Coordination d’Agen,
    • CRID,
    • FORIM,
    • Groupe

    Initiatives  qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de

    l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions

    d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu