Avertir le modérateur

bien être

  • Pin it!

    Développement durable, mon coiffeur s’engage...

    Imprimer

    Communiqué de presse

    Le 7 Mars 2016

     

    Les salons strasbourgeois

     

    La Coiffure et Bol d’Hair Kraemer obtiennent le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage »  

    Première labellisation pour La Coiffure, seconde pour Bol d’Hair Kraemer, ces deux salons de coiffure, tous deux situés à Strasbourg, sont désormais Ambassadeurs du label « Développement durable, mon coiffeur s’engage » pour une durée de 3 ans.

    Chacun a reçu deux étoiles pour son engagement dans le développement durable. 

     

    o Un fort engagement 

    Les deux salons, gérés par Benjamin Stalter, sont tous deux installés à l’intérieur du même centre commercial.

    « Pour mon père et moi, adhérer à la cause du développement durable nous tenait à cœur. Nous avons porté l’initiative ensemble, d’abord avec Bol d’Hair Kraemer dès 2010, et maintenant avec La Coiffure. Au départ, il a fallu sensibiliser les équipes à ce concept, nous avons donc formé les managers qui ont, à leur tour,

    formé les équipes. Les deux salons ont désormais adopté le même fonctionnement ». 

    L’obtention du label engage à respecter la Charte de développement durable de la profession et à adopter, au quotidien, des comportements destinés à réduire les consommations des ressources et des déchets, à améliorer la santé des salariés et à assurer le bien-être de la clientèle.

     

    o Des actions concrètes

    - Les produits :

    Dans les deux salons, les produits, notamment la coloration, sont choisis sans ammoniaque pour moins d’émanations nocives. Afin d’éviter le gaspillage, les coiffeurs pèsent les quantités de produits utilisés au gramme près. 

     - Les déchets :

    Chez La Coiffure et Bol d’Hair Kraemer, en plus du tri des déchets, les contenants des produits capillaires sont jetés dans une poubelle à part. Les produits électroménagers sont rendus à leurs fournisseurs une fois qu’ils cessent de fonctionner ou sont déposés dans une déchèterie spéciale.

    « Notre combat du moment au niveau des déchets consiste à sensibiliser nos fournisseurs de produits afin qu’ils limitent les emballages carton. En attendant que les mentalités changent, nous avons diminué le nombre de livraisons. Nous sommes passés d’une commande tous les dix jours à une commande par mois », déclare Benjamin Stalter.  

    - L’eau :

    Les robinets sont munis de mousseurs qui permettent d’économiser l’eau.

    Contre le calcaire et dans un souci de non-pollution, le matériel est nettoyé au vinaigre. 

    - L’énergie :

    Tous les luminaires sont munis d’ampoules LED.

    Le salon La Coiffure possède un chauffage réversible qui adapte sa température en fonction de la journée et des besoins. 

    - La santé :

    Les bacs de lavage ont été subventionnés à 50% grâce à l’aide PRECISEO.

    Ils sont réglables en fonction de la taille du personnel.

    Des sèche-cheveux plus légers et moins bruyants,

    des tabourets et des fauteuils à pompe sont mis à disposition des employés.

    Avec des sièges massants pour les clients, tout a été pensé dans un souci d’ergonomie, mais aussi de confort.

    « Pour la santé et le bien-être des équipes, nous les avons sensibilisés aux multiples risques auxquels la pratique du métier expose, tels que les troubles musculo-squelettiques. C’est pourquoi, chaque jour, ils effectuent 3 minutes d’échauffement avant l’ouverture et 3 minutes d’étirements en fin de journée », ajoute Benjamin Stalter.  

    « Les audits m’ont donné beaucoup de nouvelles idées que j’ai envie d’exploiter dans les salons. L’objectif est de poursuivre nos efforts, voire de nous améliorer », conclut Benjamin Stalter. 

     

    Le label

    « Développement durable, mon coiffeur s’engage » est initié par la profession de la Coiffure et porté par les Institutions de la Coiffure, membres du Groupe AG2R LA MONDIALE.

    Bernard Stalter, Président de l’Union Nationale des Entreprises de la Coiffure du Bas-Rhin (UNEC 67), est un des premiers partenaires de cette démarche de valorisation des métiers de la coiffure et de promotion du développement durable. 

     

    Bol d’Hair Kraemer

    7 Place André Maurois

    67200 Strasbourg

    Tél. : 03 88 26 09 00

     

    La Coiffure  

    7 Place André Maurois

    67200 Strasbourg

    Tél. : 03 88 26 22 81

     

    Informations complémentaires :

    www.moncoiffeursengage.com

     

    A propos des Institutions de la Coiffure :

    Membres du groupe AG2R LA MONDIALE, les Institutions de la Coiffure sont le premier acteur de la protection sociale de ce secteur. Nées de la volonté commune des salariés et des employeurs de la profession, elles sont gérées à parité par leurs représentants à travers leurs organisations.

    Elles regroupent les trois régimes sociaux destinés aux professionnels salariés de la coiffure :

    la prévoyance, les frais de santé et la retraite.

    En continuité de ses actions et fidèles à ses valeurs, les Institutions de la Coiffure mettent en place diverses opérations afin d’inciter à agir en éco-citoyen et à prendre en compte les problématiques économiques, sociales et environnementales liées au développement durable, au travail comme au loisir.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu