Avertir le modérateur

civa

  • Pin it!

    Millésime 2017 en Alsace : Petits rendements et grande qualité...

    Imprimer

    Millésime 2017 en Alsace :

    Petits rendements et grande qualité

     

    Précocité, grande qualité et petits rendements sont les maîtres mots de ce millésime.

    2017 fait partie, avec 2003, 2007, 2009 et 2011 des cinq millésimes les plus précoces de ces quarante dernières années ! Si tous les professionnels saluent la grande qualité des vins élaborés, ils déplorent les faibles charges une nouvelle fois constatées dans les vignes. En effet, les conditions climatiques de cette année ont encore une fois fortement impacté les rendements. 

    Revenons d’abord sur les faits marquants de cette année 2017.

    Le mois de janvier fut très froid avec des températures largement négatives pendant plusieurs jours. L’automne et l’hiver ont été secs et les giboulées de mars n’ont malheureusement pas permis de récupérer un déficit en eau.

    Mais surtout ce millésime a été marqué par les fortes gelées des 20 et 21 avril.

    Elles ont touché 4 500 hectares en Alsace. 1 500 hectares de vignes ont été gelés à plus de 80% !

    La floraison a été très précoce, et s’est heureusement déroulée dans de bonnes conditions.

    Par la suite l’été a démarré avec des températures clémentes au début juillet puis plus caniculaires lors de quelques journées. Les rares précipitations ont pu entraîner quelques retards de maturation dans les terroirs les plus légers. L’ensemble de ces conditions climatiques, assez chaudes au demeurant, ont contribué à la précocité de ce millésime, faible en quantité mais prometteur en qualité.

    Le Comité Régional d’Experts des Vins d’Alsace (CRINAO) a pu finalement fixer les dates d’ouverture suivantes :

     Pour l’AOC Crémant d’Alsace, le jeudi 24 août

    Pour les AOC Alsace et Alsace Grands Crus, le mercredi 30 août (sauf demande particulière des Gestions

    Locales)

     Pour les mentions Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles, le 13 septembre pour tous les cépages.

    A la fin du mois d’août, l’état sanitaire des raisins était excellent, les attaques de mildiou et le botrytis ont été limités à quelques parcelles. Les vendanges ont débuté sous les meilleurs auspices, les raisins présentant de très belles maturités et des acidités plus qu’intéressantes.

    Dès lors, les vinifications n’ont pas posé de problème particulier. Les vins révèlent de fortes personnalités, sont très aromatiques et présentent de beaux équilibres. Une certaine ressemblance avec 1947... 

    Compte tenu des niveaux d’acidité, les Crémants d’Alsace font partie des très belles réussites de ce millésime. Les Sylvaner et les Muscats sont également plus qu’intéressants, croquants et frais. Les Gewurztraminer ont vraiment souffert du gel. Si les volumes sont faibles, les vins sont certes concentrés mais conservent de l’élégance. Tous les Pinots (Blanc, Gris et Noir) sont de très belles qualités. Les Pinots Gris sont fruités avec de beaux équilibres. Les tanins des Pinots Noirs sont soyeux et les couleurs des vins sont profondes. La récolte des Riesling a été très étalée car il a fallu composer avec les différences de maturités entre les parcelles. Les vins présentent un bon niveau d’acidité et du fruit. 

    Communiqué de Presse

    Janvier 2018

    Les excellentes conditions climatiques de la fin du mois de septembre ont permis l’élaboration de Vendanges Tardives et voire de Sélections de Grains Nobles. Les volumes constatés au pressoir ont été doublés par rapport à ceux constatés l’année dernière pour s’établir à plus de 13 000 hl.

    Le volume de récolte 2017, toutes AOC confondues, avoisinera les 907 000 hl, soit une baisse de plus de 20% par rapport à celui enregistré en 2016. Encore une petite année en volume comme 2013, 2014, 2015 et 2017, et l’Alsace aura perdu l’équivalent d’une récolte en 6 ans !

    Entre les périodes 2012/13 et 2015/16, les disponibilités ont baissé de 9.6%. Sur cette même période, les transactions de vrac ont chuté de plus de 38% en volume, entraînant de ce fait une hausse de plus de 40% du vrac en euros constants. La récolte de 2016 a permis d’améliorer les disponibilités en 2016/2017, qui restent malgré tout, inférieures à celles de 2012/2013. Malheureusement, elles devraient repartir à la baisse en 2017/2018, du fait de la petite récolte de cette année

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu