Avertir le modérateur

cybercriminalité

  • Pin it!

    La cybercriminalité et le Conseil de l'Europe ...

    Imprimer

    T +33(0)388412560             www.coe.int                 pressunit@coe.int

    Réf. DC 094(2015)

     

    Conférence Octopus 2015 sur la cybercriminalité:

    Le Conseil de l’Europe se penche sur l’accès de la justice aux données

     

    Strasbourg, 10.06.2015

     

    Comment assurer l’accès aux données, enquêter efficacement

    sur les infractions commises par le biais d’Internet et engager des poursuites

    à l’encontre

    de leurs auteurs lorsque les éléments de preuve se trouvent dans le « cloud » ?

     

     

    Du 17 au 19 juin, le Conseil de l’Europe réunira des experts du monde entier, des

    responsables gouvernementaux, des fonctionnaires de police et des professionnels d’internet en

    vue de renforcer la coopération internationale pour lutter contre la cybercriminalité.

     

     

    Cette conférence portera également sur les défis liés à la protection des enfants contre leur

    sollicitation en ligne à des fins sexuelles (« grooming ») et sur la radicalisation sur internet.

     

    Les 300 participants examineront, dans le cadre d’une série d’ateliers

    partiellement ouverts à la presse, les questions suivantes :

    -         Le renforcement des capacités en matière de cybercriminalité:

    bonnes pratiques et futurs programmes (*)

    -         Les preuves électroniques : accès de la justice pénale aux données

    -         Les victimes de la cybercriminalité: qui s’en soucie ? (*)

    -         La législation en matière de cybercriminalité et la mise en œuvre de la Convention de Budapest (*)

    -         La coopération internationale: améliorer le fonctionnement des points de contact accessibles

    24 heures sur 24 et sept jours sur sept

    -         Les modes opératoires normalisés pour le traitement des preuves électroniques

    -         Les politiques, activités et initiatives adoptées en matière de cybercriminalité par les organisations

    internationales et les organisations du secteur privé (*)

    -         La radicalisation sur internet : le point de vue de la justice pénale (*)

    -         La protection des enfants contre la violence sexuelle en ligne (*)

     

    Les discussions s’appuieront notamment sur un rapport publié récemment et qui se penche sur

    les difficultés des autorités pénales à obtenir des preuves électroniques.

     

    La conférence sera ouverte notamment par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe,

    Thorbjørn Jagland, la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies sur la

    violence à l’encontre des enfants, Marta Santos Pais, et le Préfet chargé de la lutte contre

    les cybermenaces (France), Jean-Yves Latournerie.

     

    Contexte

    La Convention sur la cybercriminalité (« Convention de Budapest ») est le seul traité

    international juridiquement contraignant dans ce domaine. Elle a eu des répercussions dans le

    monde entier, où elle a conduit au renforcement et à une plus grande harmonisation de la

    législation relative à la cybercriminalité.

     

    Depuis 2001, 66 pays ont signé, ratifié ou ont été invités à adhérer à la Convention.

    Plus de 120 pays coopèrent avec le Conseil de l’Europe au renforcement de leur législation et de

    leur capacité de lutte contre la cybercriminalité.

     

    ProgrammeFiche d’informationPlus d’information

     

    Lien vers la retransmission (17 juin de 9h à 12h30 dans l’hémicycle et discussions en salle 1)

    #octopus2015

     

    ----------------

    (*) Ateliers ouverts à la presse

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu