Avertir le modérateur

fermeture

  • Pin it!

    Le Musée Notre-Dame de Strasbourg se restaure...

    Imprimer

    STRASBOURG 1400

    FERMETURE PROVISOIRE DU MUSEE NOTRE DAME

    4dfd3d6420866ac6389c11282987a2bf.jpg

    À compter du 28 janvier prochain, le Musée de l’Œuvre Notre-Dame fermera provisoirement ses portes au public. Il les rouvrira dès le 28 mars prochain pour sa grande exposition de l’année 2008 : « Strasbourg 1400, un foyer d’art dans l’Europe gothique ». Cette exposition qui bénéficiera de prêts d’œuvres, souvent  exceptionnels, en provenance de musées français et étrangers explorera la création artistique à Strasbourg au tournant du XVe siècle. Elle nécessite la mise en œuvre d’un vaste et complexe chantier de mise en place de la scénographie dans les lieux historiques et singuliers qui sont ceux du Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg.

    Fermer un musée, même provisoirement,  comme ce sera le cas au Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg pourrait être un peu triste. Mais cela ne l’est pas lorsqu’il s’agit de préparer un projet aussi enthousiasmant que l’est « Strasbourg 1400, un foyer d’art dans l’Europe gothique ».

    En effet dès le 28 mars prochain et jusqu’au 6 juillet, le Musée de l’Œuvre Notre Dame de Strasbourg rouvrira ses portes au public pour une exposition consacrée à la riche période de création artistique que connaît notre ville au tournant du XVe siècle.

    Bien qu’elle ne soit alors ni capitale, ni résidence princière, une riche production picturale la rapproche des grands centre artistiques que sont alors Paris, Prague Milan ou encore la Bourgogne alors qu’elle s’apprête à impressionner le monde en lançant ce qui restera pour longtemps l’un des chantiers les plus audacieux de son histoire : la flèche de sa cathédrale.

    Scénographes, menuisiers, peintres, éclairagistes et autres équipes techniques des Musées de la Ville de Strasbourg vont donc prendre possession des lieux pour quelques semaines. Objectif : se préparer à accueillir comme il se doit les Belles Madones qui d’Allemagne, de Vienne et d’ailleurs s’apprêteront à se rendre à Strasbourg, alors que la Vierge de Soleure quittera pour la première fois son musée.  Sans parler du « Paradiesgaertlein, Jardin du paradis » et des merveilleux dessins enluminés  des architectes de la cathédrale qui prendront place au cœur de cette exposition.

    Celle-ci sera complétée par quatre parcours à travers toute la région imaginés par le service de l’inventaire général du patrimoine culturel de la Région Alsace.

    Le Musée de l’Œuvre Notre-Dame présente ses excuses à son public pour la gêne occasionnée par ce chantier et espère le retrouver nombreux dès l’ouverture de l’exposition le 28 mars.   Pendant cette période, les natures mortes de Sébastien Stoskopff (dont Les Cinq sens), initialement conservées au Musée de l’Œuvre Notre-Dame,  sont présentées au musée des Beaux-Arts de Strasbourg, qui présente un panorama fascinant de l'âge d'or européen des représentations de la "vie silencieuse".

    A bientôt !

    Commissaires : Philippe Lorentz, Professeur d’histoire de l’art médiéval à l’Université Marc Bloch de Strasbourg, Cécile Dupeux, Conservatrice du Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg.

    Lieu : Musée de l’Œuvre Notre-Dame, 3 Place du Château à Strasbourg

    Date : du 28 mars au 6 juillet 2008

    Réservation pour les visites de groupe : 03 88 88 50 50 ou

    jeanine.posiello@cus-strasbourg.net

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu