Avertir le modérateur

infirmières bulgares

  • Pin it!

    Peine de mort pour les cinq infirmières et le médecin Bulgare: point de vue de Terry Davis...

    Imprimer

    Déclaration de Terry Davis, Secrétaire Général du Conseil de l'Europe,

    au sujet de l'arrêt de

    la Cour suprême de Libye

    concernant les cinq infirmières et le médecin bulgares

     

    medium_tête_de_mort_2.gif
    • Strasbourg, 11.07.2007

     -  Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Terry Davis, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

    Je suis déçu par l'annonce de l'arrêt de la Cour suprême de Libye, qui a confirmé la peine de mort prononcée contre les cinq infirmières et le médecin bulgares.

    Cette décision est contraire à la Convention européenne des droits de l'homme et au soutien de plus en plus large manifesté bien au-delà de l'Europe en faveur de l'abolition de la peine de mort.

    La peine capitale ne peut d'aucune manière contribuer à améliorer l'état des enfants qui souffrent, dont les droits fondamentaux sont tout aussi importants que ceux des accusés.

    Je crois savoir à la lecture de la presse que le Haut Conseil judiciaire de Libye pourrait bientôt être saisi de l'affaire.

    J'invite donc vivement cette instance à reconsidérer la décision prise aujourd'hui.

    L'abolition de la peine de mort représente aujourd'hui pour l'humanité ce qu'était l'abolition de l'esclavage il y a 200 ans. "

    NDLR

     

    En tout cas, c'est sûr, la Lybie ne répond pas aux critères obligatoires, d'entrée dans la Communauté européenne!

    Vous me direz on s'en fiche. C'est pas en Europe...

    mais la Bulgarie, si.

    Et quoi qu'il en soit, ce n'est pas une raison pour se désintéresser de l'affaire!


     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu